Menu

A Madunuccia


En Corse, les traditions et les croyances sont bien vivantes, et la religion fait partie intégrante de la culture et du quotidien.
Tout au long de l’année nombreux sont les pèlerinages, processions et messes, qui rassemblent dans une même ferveur Corses, touristes et vacanciers, heureux de renouer avec leurs racines.

Du miracle à la fête

A Ajaccio, le 18 mars est une date à retenir.
Chaque année, dans une ambiance de fête, on y célèbre « A Madunuccia » ou « la Miséricorde » en l’honneur de la Vierge Marie, à qui on attribue le miracle d’avoir sauvé les habitants de la peste au 17e siècle.
Elle est depuis la patronne de la ville et, en échange de sa protection,selon les dignitaires de la ville perpétuent le « vœu solennel des Magnifiques Anciens » fait à l’époque « de fêter et d'observer comme fête de la ville le jour du 18 mars chaque année de façon perpétuelle ».
Mais au delà des élus, ce sont bien sûr tous les Ajacciens qui lui vouent depuis une affection très spéciale et toujours aussi vive comme en témoignent les cérémonies du 17 et 18 mars qui se déroulent à deux pas de l'hôtel.

De la fête à la ferveur

Cette fête est un vrai événement, le plus important de la cité impériale, avec le 15 août, l’anniversaire de la naissance de Napoléon. Elle attire toujours des centaines de personnes, et se déroule sur deux jours.
Le soir du 17 mars, c’est la veillée, la population se réunit sur la place Foch pour se recueillir avec ferveur devant une petite statue de la Vierge, nichée dans une façade sur laquelle est inscrite en latin « Posuerunt me custodem» (ils m’ont placée là pour que je les protège).
La place des Palmiers est noire de monde et éclairée par des milliers de bougies et de cierges, allumés sur chaque fenêtre ou à même le trottoir.
Les bougies de la Madunuccia
Les bougies de la Madunuccia

Une procession et une statue de légende

Le 18 est le jour de la commémoration proprement dite. La foule se rend à la cathédrale pour la grande messe en présence de l'évêque de Corse, pour la reformulation des Vœux.
Vers 17h00, c’est l’heure du départ de la procession depuis la cathédrale vers les rues d’Ajaccio, au son de la musique municipale.
Les élus et les confréries de Notre-Dame de la Miséricorde, de San-Rucchellu, de Saint-Erasme, précèdent la statue de la Vierge, portée à l'épaule. Le cortège parcourt la ville envahie par les Ajacciens, et fait de nombreux arrêts, rythmés par les prières reprises par la foule et par de magnifiques chants religieux, jusqu'à revenir à la cathédrale.


Un événement à partager

Bien au-delà d'une fête religieuse, la Madunuccia est un temps fort dans la vie des Ajacciens, chaque année comme un renouveau. Plus de 360 ans après la première célébration elle devrait encore attirer plusieurs centaines de personnes cette année dans les rues de la cité impériale.
Alors, n’hésitez pas à vous joindre à la foule, car tout le monde sera dans la rue ce jour là... et nul doute qu’il restera pendant longtemps votre mémoire.

Source photos et infos : Corsicamore.fr