Menu

Les Milleli, propriété dété des Bonaparte


Bonaparte et les Milleli
Bonaparte et les Milleli
Envie de sortir un peu de l’agitation de la ville et des plages ? De se promener à l’ombre d’arbres centenaires, dans un lieu un peu hors du temps, comme un havre de paix sur la colline qui surplombe la ville, avec une vue magnifique sur toute la baie d’Ajaccio.

Rendez-vous alors Milleli, toujours sur les traces de Napoléon

Une maison chargée d’histoire

Un grand portail s’ouvre sur une belle demeure carrée, édifiée sur quatre niveaux. La maison, malheureusement souvent fermée au public est restée meublée comme à l’époque.
Dans les caves, un four et un moulin à huile garantissait l’alimentation de la famille.
Une longue histoire pour cette maison qui appartenait à la famille Bonaparte (qui venait y passer les chauds mois d’été), avant d’être léguée aux jésuites, et revenir au père de Napoléon au terme d'une longue procédure.
Napoléon appréciait beaucoup cet endroit, qu’il considérait comme son refuge. Il y séjourna une dernière fois à son retour d’Egypte, avec son Etat-major.
Le domaine fut ensuite exploité par le Cardinal Fesch qui en fit don à la ville d’Ajaccio.

Un écrin de verdure

L’oliveraie descend doucement sur la colline, sur plus de 12 hectares. Ses oliviers centenaires, magnifiques, impressionnants avec leurs troncs noueux, offrent une ombre bienvenue les jours d’été.
C’est un lieu de promenade très apprécié, ouvert à tous de façon gratuite, dont on peut faire le tour, par des sentiers bien entretenus. On trouve une fontaine, cachée sous des figuiers, et, plus loin, une petite tombe qui serait celle de Marie, la nurse de Napoléon.
Sur le bas du terrain, des amas de rochers restent le terrain privilégié des enfants.

Du maquis corse aux cèdres de l’Himalaya....

L’histoire continue... en contrebas, les jardins potagers des Bonaparte, sont à nouveau exploités en maraîchage bio. De plus, un arboretum méditerranéen a été créé, qui présente des échantillons de la flore de Corse, et de plus de 70 espèces d’essences méditerranéennes.

Des petits panneaux explicatifs aident à la découverte d’arbres inattendus : des cèdres du Liban et de l'Atlas, en passant par des arbres de Judée et des marronniers d'Inde...

Des visites guidées y sont régulièrement organisées.
Le domaine, au charme fou, est classé Monument Historique.
L’entrée est libre, avec des heures de fermeture.
Plus d'informations sur le site de l'office du tourisme ici

 

Crédit photo : Twitter